Le blog de Tomaline

Entrez! Vous êtes les bienvenus.....

21 juin 2010

Au pied du mur

Ma dernière note date du 17 Mars, alors que nous venions d'apprendre la mutation.

Alors 3 mois après, où en sommes nous...... J'espérais me réveiller un matin en poussant un grand ouf de soulagement en réalisant que tout ça n'était qu'un mauvais rêve. Malheureusement ce satané rêve continue, et moi je ne me réveille pas. Ou plutôt si, chaque matin je me réveille en me reprenant en pleine tronche cette réalité que je refuse d'accepter.

Fred me dit souvent "bon sang mais c'est quand même pas le bagne!!!" Pas faux dans l'absolu.... Une belle région, une belle maison..... Mais où est l'important finalement? Pour la 1ère fois depuis des années, je me sentais ici chez moi. Incroyable, on m'aurait dit que je me serais attachée comme ça à ce bout de campagne, je ne l'aurais jamais cru.

Je suis triste à pleurer. D'ailleurs depuis une semaine, en-dehors des moments où je vois du monde, je ne fais plus que ça, pleurer.

Les gens vont me manquer, et ils se reconnaitront, j'ai déjà parlé d'eux à plusieurs reprises ici. Hier nous avons passé ensemble une journée d'au-revoir. C'était à la fois formidable et poignant. Ils nous ont chanté une chanson qu'ils avaient préparée, et là, difficile de retenir ses larmes. Bien sûr nous ne les oublierons pas, mais c'est quand même pas pareil que de vivre à côté....

Il faut faire sa vie il n'y a pas le choix. Mais repartir encore..... Je sens que cette fois là sera la plus difficile que j'aie jamais vécue. Parce que je ne peux pas me sentir chez moi là bas. Ici je devais avoir ma maison, avec mon entourage, les enfants leurs habitudes, nous étions comme dans un cocon. Certes, froid et pluvieux le cocon, mais cocon quand même.

J'ai peur d'être si triste moi-même que je ne parvienne pas à aider les enfants autant qu' ils vont en avoir besoin. Et pourtant il le faut vraiment, comme on me l'a souvent dit, si je suis mal ils le seront aussi. Mais les sanglots me nouent la gorge à longueur de journée, alors il va falloir que je prenne sur moi, et ce n'est pas facile.

C'est une page qui se tourne, mais je n'ai pas envie de voir ce qu'il y a derrière.

La mort dans l'âme je quitte cet endroit.

JOURNEE_ENTRE_AMIS_063__800x600_

Posté par TOMALINE à 10:16 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    ... bisous

    Posté par tite, 22 juin 2010 à 07:16
  • bisous aussi faute de mieux et de pouvoir faire plus!

    Posté par mamansophie, 22 juin 2010 à 14:59
  • on ne vous oublira jamais

    je suis sur que tout va bien se passer meme si je suis triste de savoir que dans quelques jours vous seraient loin de nous .je sais que ta porte nous sera ouverte en grand quand ont pourra descendre dans votre belle region mais cela reste dur de devoir vous dir a bientot.nos petite conersation au pres du griage nous manquera.
    nous ous souhaitons bon vent dans cette nouvelle aventure.
    je compte sur vous en aout a la maison pour se petit repas

    Posté par rémy, 23 juin 2010 à 21:27
  • on vous aime

    ben quoi te dire, alors que ton départ nous perturbe aussi
    je me lance:
    Vous aviez fait de bien beaux projets, ce n'était que du rêve, mais des rêves vous en ferez d'autres et certains se concrétiseront.
    Préserver ton cocon, tu en auras la force, que ne ferais-tu pas pour tes pitchounes? Tu vas y arriver pour eux, et même pour toi par la suite.
    Le plus dur c'est d'y aller, mais ton trou tu feras, j'en suis sûre, écoute "la force est avec toi"
    En attendant, bon nettoyage et je sais que t'en as marre de frotter...........en plus fait chaud !!
    on pense fort à vous, ça sois en sûre!
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz!

    Posté par soph61, 26 juin 2010 à 18:16
  • C'est normal que tu pleures, ne te sens surtout pas coupable, et pour tes enfants, certes on se veut forte pour les épargner, mais je crois qu'ils voient à travers le masque, et qu'ils seraient capable de partager ça avec toi, toutes proportions respectées.

    Non ce n'est pas le bagne, certes, mais une sacrée claque, et que tu mettes du temps à t'en remettre je comprends vraiment.
    Gros bisous

    Posté par Arwen, 04 juillet 2010 à 20:12
  • Oh ma belle amie... je suis de nouveau toute émue à la lecture de ton blog (heureuse de le voir reprendre du service celui ci!). Je voudrais juste que vous soyez convaincu toi, ton zhom et tes enfants de l'empreinte indélébile que vous avez laissée et de l'amitié sincère qui nous unis. Rappelle toi de tes premiers instants normands, des difficultés des premiers jours du manque cruel de chaleur humaine dans cette ville qui 4 ans après nous a quand même tous séduit au point de vouloir y rester. Et pourquoi ce petit miracle ne se reproduirait pas? Toi qui sais au combien peut être précieux un bonjour à la sortie d'école ou une conversation au dessus d'un grillage de jardin? Vous êtes une famille d'une grande qualité, douée d'une capacité d'adaptation exceptionnelle et capable de donner sans mesure. Les gens de là bas vont vite s'en rendre compte et je suis convaincue que les barbecues entre voisins vont vite reprendre du service!!! Loin de la qualité des soirées normandes (elles resteront aux yeux de nous tous inégalables!!!).
    Au final j'essaie de te convaincre que tu vas t'y plaire là bas mais je caresse l'espoir que votre belle normandie vous manque autant à tous les 2 et que dans quelques temps vous décidiez un rapatriement de valises...
    Nos conversations me manque...
    On vous embrasse très très fort...
    Eueueueueueuueuelôooooooooooo!

    Posté par carivier, 06 juillet 2010 à 23:40
  • Quel bonheur de vous lire ici!! Vos mots me touchent beaucoup, comme toujours, et la nostalgie se fait sentir malgré le petit vent de vacances qui souffle ici. Je recommande à tous cet endroit pour les vacances, d'ailleurs je connais une adresse sympa, Chez Fred et Sev... On y fait un café inégalable grâce à une machine miracle, on s'y détend dans la piscine, on y trinque avec du bon vin, en toute joie et convivialité!

    Rémy et katia no soucy pour le barbec' en Août!

    Soph, puisses tu avoir raison... Les enfants restent ma priorité absolue en effet, donc tant qu'ils seront bien, alors je suppose que je serai moins mal....

    Arwen c'est ça en fait... Une claque oui.. Qui aurait pu être encore bien pire sur une destination moins agréable, du coup je m'emploie à relativiser, mais tout me manque là bas....

    Carine ma belle, à toi de me donner les larmes aux yeux.... Oui j'ai repris le blog, et je vais essayer de ne pas en faire un mouchoir plein de larmes, ça deviendrait lassant... Merci pour tes mots comme toujours adorables et si bien choisis.
    Peut-être que des rencontres il y en aura d'autres.... Mais ça ne m'empêche pas d'être triste de vous avoir quittés... Ce qui est con en fait, c'est que finalement on ne se voyait pas tant que ça! Mais ça avait un côté rassurant de se dire que si on voulait, on pouvait....

    Bref, c'est ainsi, je suppose que le temps fera son oeuvre pour tous nous acclimater, je compte là dessus, car pour le moment, si on me demandait de refaire les cartons dans l'autre sens, je serais beaucoup plus efficace!

    Je vous fais à tous d'énormes bisous, vous me manquez

    Posté par TOMALINE, 07 juillet 2010 à 11:09

Poster un commentaire